Pour plus d'informations, appelez-nous: 819-769-1407
ou utilisez la page de contact

Article(s) archivé(s) de la catégorie Blogue

La valeur historique inestimable de nos cimetières

La valeur historique inestimable de nos cimetières

Quelques jours après l’Halloween, il est permis de percevoir les cimetières comme autant d’endroits épouvantables où errent les âmes des défunts. Pourtant, depuis quelques années, ces lieux de sépultures font l’objet d’une attention très particulière de la part de la MRC de Coaticook, la Ville de Coaticook et le Comité sur le patrimoine religieux de la Table de concertation culturelle de la MRC de Coaticook, tous soucieux de conserver et de valoriser ces grands livres d’histoire à ciel ouvert.

De fait, la MRC de Coaticook est la seule MRC au Québec à avoir réalisé un inventaire exhaustif des 85 cimetières et 32 croix de chemin répartis à travers son territoire afin de valider leur présence, ainsi qu’établir leur état physique. Car si certains continuent de faire l’objet d’un entretien suivi, il en va tout autrement d’une grande majorité de ces lieux, dont plusieurs sont de simples cimetières familiaux.

En collaboration avec la Barnston Heritage Cemetery Association, la Ville de Coaticook a entrepris en 2012 la restauration d’une grande majorité des cimetières situés sur son territoire avec, comme objectif, la mise en pied d’un nouvel attrait culturel, éducatif et touristique sous la forme d’un circuit audioguidé.

« Ce circuit ne s’adresse pas uniquement aux gens qui s’intéressent à la généalogie, au patrimoine ou aux cimetières, déclare Édith Thibodeau, agente de développement culturel à la MRC de Coaticook. Les gens ne se rendent pas compte de toute l’information historique que l’on retrouve dans les cimetières. »
Le patrimoine des cimetières

Dès le printemps 2014, on pourra donc découvrir une dizaine de cimetières répartis à travers la municipalité de Coaticook, et ce, grâce à la participation des propriétaires, dont Patrick Boulanger qui a “hérité” du cimetière Lovell en acquérant la ferme de son voisin il y a quatre ans.  Suivant l’entente signée avec la Ville de Coaticook, M. Boulanger a non seulement accepté d’accorder un accès au cimetière, mais il a repositionné la clôture électrique afin d’en libérer l’accès tout en permettant à son troupeau de paître tout autour.

“La collaboration des propriétaires est exceptionnelle, reconnaît Mme Thibodeau, et contrairement à ce qu’on aurait pu s’attendre, nous n’avons eu
aucun refus.”

Identifier les cimetières de la MRC de Coaticook

Une des nombreuses recommandations issues de l’inventaire consistait à identifier les cimetières qui, sans quoi, demeureraient dans l’anonymat faute de repères.  Au cours de la prochaine année, on s’attaquera donc à définir et harmoniser les affiches qui serviront à redonner une visibilité et une identité à ces cimetières fantômes.

Parallèlement, d’autres projets sont en cours afin de sensibiliser les élus, les citoyens et les intervenants du milieu à la protection et à la sauvegarde de ce patrimoine religieux fragile, de même qu’à permettre à la population de jeter un regard nouveau sur ces espaces.

“Depuis ses tout débuts, la Table de concertation culturelle a toujours oeuvré avec la préoccupation d’impliquer le citoyen dans la démarche et les cimetières ne feront très certainement pas exception à la règle”, conclut la présidente Michèle Lavoie.
Cimetière St-Patrice de Magog

Source d’inspiration pour de nombreux photographes, les cimetières de la région de L’Estrie font l’objet de multiples interventions visant à assurer leur conservation et leur valorisation. Ici le cimetière St-Patrice situé en haut de la Butte Des Pins à Magog.

CodeMémoire compte aider les municipalités et les MRC du Québec à valoriser et diffuser ces lieux magnifiques et riches en histoire en installant des codes QR aux accès des cimetières afin d’informer les visiteurs.  Ces codes QR associés à un site mobile peuvent aussi être mis à contribution sur les pierres tombales de gens célèbres ou de figures qui ont marqué l’histoire du Québec.